30 mois pour maltraitance conjugale

C’est le 4 mars 2022 que la police est appelée à Verlaine où elle découvre une femme, pieds nus, en pyjama, avec une plaie ouverte au crâne. En état de choc, elle s’est réfugiée chez sa maman afin de fuir son domicile où s’est déroulée une scène d’une rare violence. L’auteur présumé des coups n’est autre que son mari avec qui elle vit depuis 4 ans. Né en 1977, il doit répondre de coups, blessures et menaces à l’encontre de sa femme et d’autres proches.

C. DET.
Poursuivie pour la détention de fichiers pédopornographiques sur son GSM, Valérie n'était pas au départ la personne ciblée.
©Delfosse
L’homme vient d’être condamné à 30 mois de prison et 1 600 € d’amende. Une peine assortie d’un sursis probatoire de 3 ans pour 1/5e de la peine. Il devra se soumettre...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité