Liège Musique Le festival de jazz revient les 23, 24 et 25 août prochains au Moulin.

Chaque année, le festival Jazz au Broukay fait résonner la musique jazz au cœur de la vallée du Geer. Durant trois jours, les amoureux du genre, les habitants de la vallée, simples curieux mélomanes ou encore danseurs de swing se réunissent pour faire vivre les plaisirs du jazz.

Pour cette édition 2019, les femmes et le piano sont à l’honneur le vendredi. L’occasion pour les organisateurs de retracer l’histoire de la place des femmes dans l’histoire du jazz, et d’accueillir des musiciennes dans la programmation.

Depuis les origines, les femmes ont joué un rôle dans cette musique volontiers macho qu’était le jazz. Il s’agit non seulement de grandes chanteuses (Ma Rainey ou Bessie Smith puis Billie Holiday, Ella Fitzgerald) mais aussi des pianistes, des trompettistes, des saxophonistes etc. Mises au ban des orchestres de mâles, ces femmes étaient obligées, pour jouer, de se ghettoïser et de former des orchestres féminins. De ces all women bands aux grandes solistes actuelles, belges ou internationales, un document vidéo réalisé par la Maison du Jazz de Liège est à découvrir dès 19h30.

La soirée du vendredi sera complétée par la prestation des pianistes Margaux Vrancken en trio (20h30), et Nathalie Loriers en trio (22h15), originaire d’Andenne.

Le samedi sera comme toujours consacré au jazz manouche. Après une ouverture festive avec la fanfare liégeoise Vlakidrachko (17h30), les groupes menés par Alexandre Cavaliere (19h30) d’une part, et Mario Cavaliere (21h30) d’autre part, feront vibrer la musique.

Enfin, le jazz swing animera la journée du dimanche et fera revivre l’époque des grands orchestres swings des années ‘30 et ‘40 avec The Hop ‘ Sh Bam Connection dès 14h30).