La cour d’assises de Liège a condamné vendredi après-midi Sébastien Goemans et sa sœur Catherine Goemans à des peines de 30 ans de prison. Fabian Dervin a été condamné à une peine de 25 ans de prison.

Tous trois avaient été reconnus coupables de l’assassinat de Sébastien Boissart la nuit du 22 au 23 décembre 2017.

Sébastien Boissart, un Liégeois âgé de 31 ans, avait été tué la nuit du 22 au 23 décembre 2017. Son corps présentait de nombreuses traces de coups occasionnés à l’aide d’un pied-de-biche et avait été incendié. Sébastien Goemans (35 ans), sa sœur Catherine Goemans (44 ans) et le dernier compagnon de celle-ci, Fabian Dervin (29 ans), étaient accusés d’avoir commis son assassinat.

Le jury avait déclaré jeudi les trois accusés coupables d’avoir commis l’assassinat de Sébastien Boissart. Sébastien Goemans et Fabian Dervin ont été déclarés coupables pour avoir matériellement participé à la mise à mort de la victime. Catherine Goemans a pour sa part été déclarée coupable pour avoir participé intellectuellement à l’assassinat, après avoir exercé son emprise sur les deux autres accusés.

Une commanditaire

Sébastien Goemans et Fabian Dervin ont également été déclarés coupables d’avoir commis l’incendie d’une maison le 5 janvier 2018.

Sébastien Goemans, principal exécutant, et sa sœur Catherine Goemans, désignée comme le commanditaire, ont été condamnés à des peines de 30 ans de prison. Fabian Dervin a été condamné à une peine de 25 ans.