Stéphane, 48 ans, a écopé de 40 mois de prison ferme pour avoir commis des arrachages de sacs crapuleux. En effet, l’intéressé n’a pas hésité à blesser ses victimes, notamment en portant des coups de poing.

Le 12 septembre dernier, il s’est rendu rue Rutxhiel à Liège où se trouve une maison d’accueil pour personnes qui subissent différentes formes d’exclusions sociales. Une dame est sortie de la maison pour rentrer chez elle. Elle a été surprise par l’individu. Lorsque la dame lui a signalé qu’il n’avait rien à faire là, il s’est approché d’elle et a tenté de lui arracher le sac qu’elle portait. La victime a résisté et s’est agrippée à son sac. Le violent lui a alors porté quatre coups de poing au visage.

La victime a crié après une collègue, ce qui a fait fuir l’agresseur. À la suite des faits, la victime a subi une incapacité de travail de plusieurs jours. Elle a subi un léger gonflement autour de l’œil et de la pommette.

Quelques heures plus tard, vers minuit, l’intéressé s’est dirigé vers le boulevard de la Sauvenière. Sur place, il a croisé une jeune fille qui attendait son bus. Il s’est jeté sur elle pour lui voler son sac. Il l’a poussée fortement contre la vitre de l’arrêt du bus et a violemment tiré sur le sac. La victime a fini par chuter au sol. Cette dame a également subi une incapacité de travail de plusieurs jours.

Le suspect se trouvait déjà en double récidive légale lors de son dernier passage devant le tribunal.