Ce vendredi matin, Willy Demeyer, bourgmestre de Liège (et habitant de Jupille) a visité les installations de la célèbre brasserie liégeoise. En local de l'étape, il connaît ce fleuron liégeois, qu'il a déjà visité à de multiples reprises... mais en cette journée mondiale de l'Environnement, c'est un procédé assez novateur qui était présenté. Depuis cette année en effet, la brasserie de Jupille, en collaboration avec De Watergroep, purifie quelque 400.000m3 d'eau, "soit l'équivalent de 160 piscines olympiques et la rend ainsi potable", précise-t-on chez AB Inbev. Le bourgmestre a visité la station d'épuration et y a goûté l'eau purifiée en eau potable.

Comme l'indique Steven Van Belleghem, directeur de la brasserie de Jupille, c'est en 2019 que la décision de purifier l'eau jusqu'au niveau de la potabilité a été prise. Pour ce faire, appel a été fait à l'expertise de De Watergroep, "étant donné le succès du système d’épuration d’eau à Louvain [NDLR: en place depuis 2015]", indique le directeur. "Sans eau, pas de bière. En tant que brasseur, nous sommes redevables à la nature. Nous optimisons notre consommation d'eau et rendons également le reste de l'eau de production usée, lorsque celle-ci est purifiée, à la Meuse."

Le bourgmestre de Liège s'est évidemment dit heureux de l'initiative : "Toutes les améliorations apportées à la qualité de l'environnement participent pleinement à l'amélioration de notre cadre de vie commun".

"Pour De Watergroep, ce projet s'inscrit parfaitement dans notre vision d’un approvisionnement en eau durable et climatique. Nous fournissons de l’eau ‘sur mesure’ aux entreprises, de préférence en utilisant des méthodes de recyclage – comme ici, chez AB InBev - où nous améliorons davantage les eaux usées traitées jusqu’à ce qu’elles obtiennent la qualité d’eau potable,” déclare Hans Goossens, directeur-général de De Watergroep. “Cela nous permet de ne pas uniquement ‘fermer’ le cycle hydrologique, mais également d’augmenter la capacité sur notre réseau d’eau potable. De cette façon, nous pourrons continuer à répondre aux demandes de nos clients, même dans des périodes de pic de consommation.”

Purification de la bière périmée

Comme l'indique encore l'entreprise, lors de la fermeture de l'industrie hôtelière, le système naturel d'épuration des eaux a également été utilisé pour purifier la bière périmée et ensuite la décharger dans la Meuse. "L'eau est l'un des principaux ingrédients de la bière. En purifiant la bière périmée, nous agissons conformément aux normes environnementales requises en matière d'eau et nous pouvons la rendre à la Meuse", déclare Steven Van Belleghem, directeur de la brasserie Jupille.

Ces initiatives font partie des objectifs de durabilité globaux affichés par AB InBev pour 2025...