Liège

L’invalidité du décret DAR fait planer le doute sur certains grands projets…

LANAYE On croyait l’opposition à la 4 e écluse de Lanaye enterrée… mais la décision prise par la Cour constitutionnelle il y a une semaine pourrait bien enterrer l’écluse elle-même. Le 22 novembre dernier, la Cour constitutionnelle s’est prononcée en défaveur du décret DAR, adopté par le Parlement wallon en 2008.

Quel rapport avec l’écluse ? Le lien est direct puisque ce décret permettait à la Région d’octroyer des permis, sans possibilité de recours, pour cause d’intérêt général. Et comme l’extension de l’aéroport de Bierset, l’écluse de Lanaye faisait partie des élus… son permis est donc désormais contestable !

Si la décision de la Cour constitutionnelle n’invalide pas les permis, elle ouvre inévitablement une brèche… dans laquelle les opposants s’infiltrent. “Oui, nous avons l’intention de faire quelque chose.” On ne peut pas être plus clair. Jean-Pierre Henquet fait partie de l’ASBL Défendons nos villages qui, depuis le début, s’oppose au projet de 4e écluse. Aujourd’hui dès lors, cette nouvelle porte ouverte est perçue comme une aubaine, bien que la précipitation ne soit pas de mise.

“Le problème est que le chantier est déjà loin, j’ai envie de dire que le mal est fait, l’ancienne frayère a par exemple été détruite”, explique-t-il. “Mais nous devons nous voir pour analyser ce que nous pouvons faire exactement.”

Pour rappel, c’est en juillet 2011 que le chantier de l’écluse a débuté. Entre l’île Monsin et les Pays-Bas, la navigation sur la Meuse est rendue impossible par son niveau, trop bas, il faut donc passer par le Canal Albert.

L’objectif de cette 4e écluse, plus longue (225 m) et plus large (25 m) que les trois autres, est clair : agrandir le passage entre le Canal Albert et la Meuse en aval de Liège pour permettre aux bateaux de plus de 9.000 tonnes de rejoindre la Meuse aux Pays-Bas.

Pour l’opposition, l’écluse est un non-sens, les bateaux de 9.000 tonnes étant bloqués aux Pays-Bas. Selon l’agenda, ce chantier (de 100 millions d’euros) doit s’achever en 2015… sauf s’il est suspendu !



© La Dernière Heure 2012