Il abusait d’enfants qui avaient déjà été victimes de sévices.

Un habitant de Jupille de 51 ans a écopé de sept ans de prison ferme pour avoir commis des attentats à la pudeur et des viols sur plusieurs enfants de son entourage, mais également sur sa demi-sœur. Il a commis des faits de mœurs sur ses trois nièces et ses deux demi-sœurs. Toutes les victimes ont décrit le même mode opératoire…

Le pervers commençait par leur prodiguer des gestes d’affection avant de leur faire subir des attouchements puis des viols de manière répétée. Lors d’une perquisition à son domicile, les enquêteurs ont retrouvé de nombreuses images à caractère pédopornographique. Lors de ses auditions, le prévenu s’est présenté comme "très tactile". Il a minimisé les faits et fait mine de ne pas comprendre ce qui lui était reproché par la justice.

Les magistrats n’ont pas eu la même analyse des faits. L’homme devait répondre de faits commis entre 2006 et 2014 à Liège et Herstal. En 2014, sa demi-sœur alors âgée de douze ans a déclaré avoir été victime de faits de mœurs commis par l’intéressé. Elle a expliqué qu’elle avait fini par tomber amoureuse de ce dernier. Lors de l’enquête, il est apparu que cet homme, mais aussi un autre membre de la famille, avaient abusé de plusieurs enfants. Ainsi, certaines victimes ont été violées par leur père et leur oncle ! En instance, les deux hommes étaient poursuivis. Seul un des deux comparaît devant la cour d’appel.