Santé "Senior focus", un projet à destination des personnes âgées de 70 ans et plus.

Il s’agit d’une boîte hermétique jaune fluo, distribuée gratuitement sur la commune. À l’intérieur de celle-ci, les seniors sont amenés à remplir toute une série de documents, qui pourraient bien être capitaux en cas de malaise ou de disparition.

Dans ce formulaire de 6 pages, seront rassemblées diverses informations. On y trouvera la photo, l’identité du senior, les aides à domiciles dont il dispose, le médecin qui le prend en charge, ainsi que des informations médicales, comme le groupe sanguin ou encore les traitements médicamenteux suivis par cette personne. En cas de disparition, une série d’informations sont recueillies, afin de pouvoir rapidement lancer les avis de recherche. Les endroits habituellement fréquentés par la personne sont également indiqués.

Ce projet, élaboré par l’échevinat de la Santé et des seniors, en collaboration avec le Plan de Cohésion Sociale, le Conseil Consultatif des Aînés et la zone de Police SECOVA, peut être capital en cas d’urgence.

"Le projet Senior focus complète le protocole "disparition" et permet de mettre en place des solutions concrètes, rapides et efficaces pour les seniors", indique Pauline Gobin, l’échevine de la Santé et du Plan de Cohésion Sociale.

Rangée à droite dans le frigo

Les Esneutois de 70 ans et plus, peuvent aisément se procurer la boîte "Senior focus" à l’administration communale, à l’antenne administrative de Tilff ou encore à l’Escale, avenue de la Station 80 à Esneux.

Si les résidents de la commune rencontrent des soucis pour remplir les documents, il est possible de se faire aider à la permanence Esnews chaque mercredi de 13 h 30 à 17 h , à l’Escale, ou encore à l’administration communale chaque mardi de 9 à 11 heures.

Les médecins et pharmaciens qui exercent sur la commune sont également informés et peuvent donc aider les résidents à rassembler ces précieuses informations.

Cette boîte doit être rangée sur la droite dans le frigo des résidents de la commune. Ainsi, les forces de l’ordre ou les services de secours pourront rapidement mettre la main sur cette mine d’informations.

Laura Salamon