En juin dernier, le service du bien-être animal de Flémalle lançait un appel à candidatures en vue de désigner des ambassadeurs dans les différents quartiers de la commune. Leur rôle? Etre un intermédiaire entre la population flémalloise et ledit service. Cet appel s'adressait à tout citoyen flémallois soucieux du bien-être animal et qui souhaiterait s'investir envers cette cause. Un appel qui a été plutôt bien entendu puisque, à ce jour, on dénombre une vingtaine de candidatures, issues de différents quartiers.

Il suffisait de remplir le formulaire disponible au départ de la page Facebook "Bien-être animal-Flémalle". "Mais comme on sait qu'Internet n'est pas la panacée de tout le monde, les personnes qui le souhaitent pourront se manifester lors des rencontres qui sont organisées par la cellule du bien-être animal en juillet et août. Des formulaires seront à disposition", précise Frédéric Vandelli, l'échevin flémallois en charge du bien-être animal.

Ces rencontres visent à aller à la rencontre de la population, dans le respect des règles Covid-19, afin d'aborder les missions et actions du service du bien-être animal. Ce sera notamment l'occasion de se procurer les cartes et autocollants "Sauvez aussi nos animaux" qui, en cas d'urgence, avertissent les secours de la présence d'un animal ou de plusieurs animaux à la maison.

Concernant les ambassadeurs du bien-être animal, l'objectif est d'en désigner un dans chaque quartier. Devenir ambassadeur, c'est "agir pour tous les animaux du territoire flémallois, donner l'exemple à tous ceux qui pensent encore que les animaux passent au second plan et montrer que chaque action, aussi minime soit-elle, compte", souligne Axelle Clamart, responsable du service du bien-être animal.

Il sera donc encore possible de déposer sa candidature lors de ces rencontres sachant que la désignation des ambassadeurs n'aura pas lieu avant septembre. Des ambassadeurs qui seront choisis sur base de leurs motivations mais aussi leur exemplarité en matière de bien-être animal...

Six rencontres sont programmées, toutes de 16 h à 17 h 30. La première aura lieu le mardi 13 juillet dans le parc communal, au niveau de la volière. Les suivantes sont prévues les jeudi 15 juillet sur le parking de l'église des Awirs, mardi 20 juillet sur la place de la Liberté aux Trixhes, jeudi 22 juillet sur la place Victor Mottard à Mons-Lez-Liège, jeudi 5 août sur la place Joseph Wauters au Profondval et mardi 10 août au domaine de la Châtaigneraie à Ivoz (chaussée de Ramioul).