Interpellé pour tentative de meurtre, le Liégeois a été laissé en liberté. Il s’en prend de nouveau à sa victime

Alors qu’il avait été interpellé pour tentative de meurtre, Soltane, un Liégeois de 35 ans a été remis en liberté, non sans avoir été inculpé. Mais au lieu de faire profil bas, le gaillard n’a rien trouvé de mieux à faire que de prendre contact avec sa victime, qui se trouvait toujours à l’hôpital et de le menacer des pires maux, si elle ne retirait pas sa plainte…

Flash back : Dans la nuit de dimanche à lundi, vers 1 h 15, Moncef, un des clients du café l’Empereur, rue Grétry, à Liège a reçu un coup de couteau en plein thorax ! Il s’est alors vite avéré que l’agression avait été commise par un autre client du café, Soltane.

Interrogé, ce dernier a admis avoir donné le coup de couteau, sans pour autant avoir la moindre intention homicide. Selon sa version, il s’est absenté quelques minutes du café. Lorsqu’il est revenu, il a constaté que son GSM qu’il avait posé sur le rebord d’une fenêtre avait disparu. Il a alors très vite soupçonné Moncef d’être le voleur.

Selon Soltane, ce dernier est d’ailleurs coutumier de ce genre de faits. Il aurait souvent besoin d’argent pour pouvoir jouer au bingo et payer ses consommations. Le ton est alors monté entre les deux hommes et c’est dans ce contexte qu’il aurait alors sorti son couteau pour faire peur à son rival…

Mais au lieu d’en rester là, Soltane aurait donc téléphoné à Moncef pour le menacer. C’est du moins ce que la victime affirme, ayant formellement reconnu la voix de son agresseur.

Soltane, lui, est actuellement introuvable. Le parquet de Liège a été prévenu et a ouvert un nouveau dossier à charge du jeune Liégeois.