C’est un dossier délicat qui est arrivé, ce mercredi matin, sur le bureau du magistrat de garde du parquet de Liège.

La veille, un tout jeune homme, originaire de Bruxelles, avait été privé de liberté pour traitements inhumains et dégradants et coups sur une personne fragile psychologiquement. La semaine dernière en effet, un Liégeois âgé de 53 ans avait déposé plainte à la police expliquant avoir été frappé et insulté par deux hommes qu’il avait hébergés. En fait, le quinquagénaire liégeois avait posté une petite annonce sur un site de rencontre à l’attention des homosexuel(le)s. Il avait obtenu une réponse et avait alors pris contact avec un jeune Bruxellois.

Ce dernier s’est alors rendu chez le Liégeois et y a été hébergé. Le jeune homme a ensuite fait venir une connaissance du même âge chez le Liégeois et c’est à ce moment que les choses ont pris une mauvaise tournure.

Le quinquagénaire a en effet été frappé et insulté, des vidéos de ces scènes ayant été enregistrées et diffusées.

Une fois avertie, la police de Liège a mené son enquête et est parvenue à identifier un des auteurs. L’autre est activement recherché.

L’agresseur présumé, qui apparemment, ne donne pas la même version que le quinquagénaire liégeois, a été privé de liberté. Son dossier a été mis à l’instruction, avec demande de mandat d’arrêt.