Face à l'épidémie de Covid-19, les hôpitaux indiens manquent d'oxygène pour leurs patients. Dès lors, ce samedi 22 mai, un avion AirBridgeCargo a décollé de l'aéroport de Liège avec une cargaison humanitaire vers l'Inde.

L'aéroport de Liège a une longue tradition de vols humanitaires. "En 2010, nous avions joué un rôle majeur pour l'aide internationale déployée suite au tremblement de terre en Haïti. Liege Airport a ensuite été mandaté par l'USAID pour devenir le principal point de transit contre Ebola en Afrique de l'Ouest. Une grande partie de l'aide humanitaire est passée par notre aéroport lors des catastrophes naturelles en Turquie (1999), en Thaïlande (2004) et aux Philippines (2013). Nous avons l'expérience pour gérer les demandes urgentes des ONG et des agences des Nations Unies en termes de flux logistiques et ainsi leur permettre une intervention rapide et efficace sur le terrain", explique Muriel Baugnée, coordinatrice du Centre sanitaire et humanitaire de Liege Airport. 

Le Boeing 747 - 400 d'AirBridgeCargo a décollé tôt samedi pour l'aéroport international Indira Gandhi afin d'apporter des systèmes de purification d'oxygène aux hôpitaux indiens. Yulia Celetaria, directrice mondiale des soins de santé du groupe Volga - Dnepr (composé de trois compagnies aériennes - AirBridgeCargo, Volga - Dnepr et A TRAN), a souligné que "avec plus de 30 ans d'expérience dans le secteur humanitaire, Volga - Dnepr est fier de collaborer avec des partenaires, comme Liege Airport, qui partagent les mêmes valeurs, notamment en matière de santé. Au cours du mois dernier, nos c argos ont opéré un certain nombre de vols charters dédiés vers l'Inde avec des fournitures médicales vitales pour aider le pays souffrant d'une autre résurgence du COVID - 19 et d'une crise d'oxygène. En plus de cela, nous avons également livré des vaccins qui permettront à l'Inde de poursuivre son programme de vaccination et d'atteindre l'immunité collective"