Vendredi peu avant 18 heures, les pompiers de Liège ont été avertis qu'une potentielle fuite de gaz venait d'avoir lieu dans les locaux centraux de la police locale de Liège situé, rue Natalis.
"Le bâtiment a été évacué le temps que les pompiers procèdent aux vérifications d’usage", confirme le porte-parole de la police.
A l'heure d'écire ces lignes, l'opération était toujourd en cours.
Vers 18 heures15, le verdict est tombé : il s'agissait d'une fausse alerte. Les policiers ont, du coup, pu regagner leur lieu de travail.