C’est une version canine de l’arroseur arrosé qui s’est déroulée, mercredi après-midi, rue Joseph Wauters, à Amay. Ainsi vers 14 h 30, des policiers en patrouille ont remarqué la présence de deux hommes accompagnés d’un chien qui, à la vue des forces de l’ordre, ont brutalement fait demi-tour. Il n’en a pas fallu plus pour que les policiers décident d’opérer un contrôle et ce, d’autant plus que l’homme au chien, un American Staff est particulièrement bien connu des autorités judiciaires.

Mais le contrôle ne s’est pas déroulé comme prévu, un effet, le maître a refusé le contrôle et n’a eu cesse d’exciter son chien pour que ce dernier attaque les policiers. Et de fait, le chien a fini par mordre… non pas un des policiers, mais son propre maître ! Se tordant de douleur, l’homme mordu à la cuisse s’est retrouvé au sol et a alors été maîtrisé par la police. Il a été privé de liberté pour rébellion et déféré, jeudi matin, au parquet de Liège. Là, le dossier a été mis à l’instruction avec demande de mandat d’arrêt.