Liège L'homme ne supporte pas la séparation... Il prend la fuite grâce à l'intervention du fils de la victime.

Un Amaytois de 47 ans a été privé de liberté pour avoir fait preuve de violence envers son ex alors qu'il s'était introduit à son domicile dans la nuit de vendredi à samedi. Selon la victime, sachant qu'il disposerait d'un double de la clé, ce ne serait pas la première fois qu'il entre chez elle.

Une fois à l'intérieur, l'homme s'en est pris à son ex en l'étranglant. Le fils de la dame est alors intervenu et a fait fuir le violent qui, une fois rentré chez lui, a contacté son ex par téléphone. Selon le magistrat de garde au parquet du procureur du Roi de Liège, il est également entré en contact avec une autre ex à laquelle il a expliqué qu'il allait recevoir la visite de policiers et qu'il n'avait pas l'intention de se laisser faire... La police s'est effectivement rendue au domicile de cet individu mais l'intervention s'est finalement bien déroulée.

Dimanche, le quadragénaire a été mis à la disposition d'un juge d'instruction pour coups et blessures à l'égard de son ex et du fils de celle-ci venu lui porter secours. Le parquet a également retenu le harcèlement sachant que la victime a indiqué qu'elle a régulièrement reçu des appels de son ex au cours des deux derniers mois et qu'il se présentait sur son lieu de travail.