Sans grande surprise au vu de la suspicion qui avait été émise, c'est bien le variant britannique du Covid-19 qui s'est introduit au sein de l'école du Tilleul à Ans! En raison d'une propagation qualifiée d'exponentielle, les autorités communales, en accord avec le PSE (service de Promotion de la Santé à l'Ecole) et l'Aviq (agence wallonne pour une vie de qualité), ont fermé l'école mercredi dernier.

Dès le lendemain, une même décision de fermeture était prise pour l'école de Loncin toute proche en raison des "liens étroits" entre les deux établissements. En effet, un certain nombre d'enfants composant des fratries sont scolarisés dans les deux écoles... Les élèves et les membres du personnel des deux implantations ont été invités à aller effectuer un test au centre de dépistage de Vottem.

Au total, ce sont 46 cas positifs qui ont été décelés au sein de l'école du Tilleul, dont 3 adultes. A l'école de Loncin, trois enfants se sont révélés positifs.

Parmi les adultes atteints à l'école du Tilleul, une enseignante a été hospitalisée. Selon l'échevine de l'Enseignement à Ans, Nathalie Dubois, ce sont principalement de plus jeunes enfants qui ont été infectés. "Certains sont asymptomatiques et d'autres présentent des symptômes de l'état grippal", précisait-elle fin de semaine dernière.

Un second test doit être effectué 7 jours plus tard, soit les 27 et 28 janvier. Si la situation sanitaire le permet, les écoles pourraient rouvrir le 1er février.