Liège Pour cette 4e édition de l’événement, place aux gobelets réutilisables.

Ça bouge à Ans ! Après la décision prise il y a peu par le collège ansois de passer aux conteneurs à puce en 2021, la prochaine édition de l’événement Ans-les-Bains, le 8 août prochain, verra les gobelets réutilisables faire leur apparition pour la première fois.

Pour cette 4e édition d’Ans-les-Bains, qui se déroule dans le cadre des Coteaux en fête, la place Nicolaï sera décorée sur un air de vacances, avec transats, parasols, pistes de pétanque et terrasses. Le tout sur fond de musique lounge.

L’organisation ne change globalement pas son fusil d’épaule en proposant toujours des animations destinées à tous les âges et, pour les amateurs de musique, différents DJ et un blind test géant. La nouveauté, c’est le bannissement de l’usage des gobelets en plastique à usage unique.

Les gobelets réutilisables, floqués au design des Coteaux d’Ans, seront ainsi proposés. "Étant donné les enjeux écologiques et durables et la nécessité de se diriger vers le zéro plastique, nous avons pris la décision de ne pas attendre l’obligation de l’interdiction des plastiques jetables dans les événements publics pour passer au format des gobelets réutilisables", précise Patrice Lempereur, président du Conseil de quartier d’Ans Coteaux.

Ce changement devrait permettre de réduire de plusieurs mètres cubes la quantité de déchets produits. Le public pourra acquérir ces gobelets en même temps que leurs boissons, en échange d’une caution. À la fin de l’événement, le choix leur sera laissé entre reprendre leur gobelet, le rendre et récupérer la caution ou le déposer dans une urne. Dans ce dernier cas, l’organisation reversera l’équivalent du montant des cautions non réclamées au profit de la Maison Heureuse à Ans.

"Cette année plus que jamais, Ans-les-Bains se veut durable, solidaire et participatif. Nous mettrons également à disposition des visiteurs, des cendriers de poche et des urnes cendriers seront placés en différents endroits, des poubelles modulaires de tri des déchets seront installées, en nombre suffisant, autour du site", conclut Patrice Lempereur.