En raison d'une "propagation exponentielle" de cas de coronavirus parmi les élèves et enseignants de l'école primaire du Tilleul à Ans, l'établissement restera fermé dès mercredi jusqu'au 29 janvier, rapporte Le Soir et La Meuse, mardi soir. La suspicion de contaminations au variant britannique du virus n'est pas encore confirmée.

"Vendredi dernier, une enseignante de l'école du Tilleul a présenté des symptômes liés au coronavirus. Elle a été testée dans la journée et le test s'est révélé positif. Lundi matin, la direction a été alertée parce que onze enfants étaient également impactés", explique Nathalie Dubois, échevine de l'Enseignement de la commune d'Ans. L'agence pour une vie de qualité (Aviq) a décidé de fermer l'école pour dix jours jusqu'au 29 janvier.

"Depuis hier, on connaît vraiment une propagation exponentielle au sein de l'équipe. Par rapport à tous les éléments transmis, on sait qu'il s'agit d'un variant du virus avec une suspicion, pas encore confirmée, pour le variant britannique". L'agence n'exclut pas de garder l'établissement fermé pour une plus longue durée si la situation l'exigeait. Un dépistage généralisé sera organisé ce mercredi à Vottem et un second test sera effectué dans sept jours.