Le parquet général a requis mardi devant la cour d'appel de Liège une peine de 7 ans de prison contre un Sérésien âgé de 29 ans poursuivi pour avoir commis des viols et des attentats à la pudeur sur sa propre fille. La fillette avait été abusée entre ses 5 ans et ses 8 ans. Les faits se sont déroulés au domicile familial entre août 2017 et février 2020. Ils ont été dénoncés par un médecin qui, lors d'un examen médical, avait constaté des lésions sur l'enfant et avait obtenu des confidences sur la cause de ces lésions.

La fillette avait révélé que, depuis trois ans, son père et son grand-père lui faisaient subir des actes sexuels. Le dossier à l'égard du grand-père est toujours à l'instruction, car il aurait commis d'autres faits sur d'autres victimes.

Le prévenu a contesté les faits et a soutenu qu'il n'avait rien fait à sa fille. Son avocat, Me Rodeyns, a plaidé le doute et l'acquittement ou, à titre subsidiaire, une peine assortie d'un sursis partiel.

Le parquet général a requis une peine de 7 ans de prison contre le prévenu. L'arrêt sera prononcé le 2 novembre.