Les jurés ont estimé que toutes les préventions devaient être retenues à charge des accusés

Les jurés ont estimé que Sabrina Joannes, 42 ans et Stéphane Médot, 40 ans, étaient coupables de vol avec violence et de l'homicide volontaire de Chantal Humblet, 53 ans. 

 Les faits ont été commis au domicile de la pédicure à Lens-Saint-Remy près de Hannut, le 31 mai 2016. 

 Le couple a échafaudé un plan pour faire croire que Stéphane Médot était un négociant en vin intéressé par un rendez-vous en urgence chez la pédicure et plus si affinités, l’homme s’est présenté au domicile de la victime. Il l’a attachée aux chevilles et aux poignets et l’a bâillonnée. Il lui a placé un mouchoir dans la bouche maintenu par une cordelette. 

 Il lui a ensuite couvert le visage d’un drap maintenu avec une ceinture nouée à double tour au niveau du cou. Stéphane Médot lui a posé concomitamment sa main sur le nez et la bouche en suivant les mouvements de la malheureuse qui tentait de se dégager. La victime souffrait d’un traumatisme crânien et a suffoqué à la suite d’un mécanisme de strangulation et d'étouffement. 

L'avocate générale dressera son réquisitoire et les avocats plaideront sur la peine ce vendredi.