La fille naturelle, son compagnon et la mère de ce dernier ont témoigné devant la cour

Ce mercredi après-midi, la cour d’assises a repris par l’audition de la fille naturelle de Philippe Roufflaer. 

 Cette dernière a confirmé sa déclaration en intégralité. « Il dormait beaucoup », a indiqué la jeune fille. « Il m’a demandé d’effacer certains messages échangés avec Vanessa Simon, la maman des enfants. » La jeune fille avait expliqué que lorsqu’elle s’était rendue à l’hôpital au chevet de son père, celui-ci l’empêchait de parler des fillettes. 

« Il ne voulait pas que l’on en parle. Je lui ai montré une photo de l’enterrement et il a dit que c’était n’importe quoi. Il a dit qu’il allait déterrer les filles et les enterrer ailleurs. » 

 Le président lui a alors demandé si elle pensait que la mère des enfants était responsable des faits. « C’est lui qui a commis les faits, mais je pense qu’ils sont tous les deux responsables », a terminé la dame.