Liège

Les témoins ont présenté un jeune homme qui ne parvenait pas à montrer ses sentiments

La cour d'assises a entendu les témoins de moralité de Killian Wilmet. Ils ont expliqué que le jeune homme avait des problèmes avec l’autorité. "Quand j’ai rencontré son papa, il venait de sortir de prison", a expliqué la maman de l’accusé. 

"Il avait été incarcéré pour des vols de voitures, détention et vente de stupéfiants. Il était fier d’avoir fait de la prison." L’homme a travaillé lorsqu’il était en couple avec la mère de ses 5 premiers enfants. "Il consommait de l’alcool et des stupéfiants." Le couple s’est séparé. Il semble que Killian Wilmet a mal vécu cette séparation. Après avoir eu 5 enfants qu’il n’a pas reconnu avec cette dame, le père de Killian Wilmet a eu 5 enfants avec une autre dame. 

Selon la maman de Killian Wilmet, elle était trop laxiste avec ses enfants. "Il a eu deux bagarres à l’école et des bagarres dans Huy. Plutôt des altercations. J’avais de l’autorité sur mes enfants, mais j’étais laxiste. Je me suis mise en couple. Mon nouveau compagnon a instauré ses règles. Pour mes enfants, il était autoritaire. Pour eux, c’était beaucoup trop. Une punition pouvait s’allonger sur des mois. Un moment donné, j’ai dit stop", a expliqué la dame qui est toujours en couple avec cet homme. 

"Killian s’est pris deux gifles de mon compagnon. Il avait des difficultés à accepter l’autorité." Le jeune homme connaissait des problèmes au niveau scolaire. "Cela ne se passait pas bien à l’école. Cela se dégradait de plus en plus. Il a été renvoyé de l’école après s’être présenté avec une arme factice." 

Le jeune homme n’aimait pas rester en classe. Selon sa mère, il a eu un changement de comportement. "Lorsque je me suis séparée de son père, il n’a plus montré d’émotion.

Cette mère n’a jamais imaginé que son fils aurait été capable de commettre de tels faits. "Je suis tombée des nues, j’ai dû m’asseoir. Il a toujours eu des difficultés de parler des faits. Il ne m’en n’a parlé qu’il y a environ un an. Il m’a lu une lettre, il a fallu plus d’un an pour qu’il arrive à en parler.

Selon cette mère, le jeune homme a toujours été serviable. "Ce n’est pas un mauvais garçon. Il est assez courageux. Il est débrouillard, intelligent et serviable, mais très renfermé sur lui-même. Il garde ses sentiments pour lui-même. il est très influençable. Ce n’est pas dans la nature de Killian d’être violent. J’ai demandé plusieurs fois au SAJ de l’aider." 

Ce témoin a toutefois confié que le jeune homme avait été impliqué dans plusieurs bagarres. Selon sa mère, Killian Wilmet avait deux personnalités. Lorsqu’il était chez lui, il était gentil, mais lorsqu’il était à l’extérieur, il voulait faire comme les autres. 

La soeur de Killian a expliqué que son frère était quelqu’un de gentil avec qui elle avait beaucoup d’affinités. Son professeur de krav-maga a expliqué que Killian Wilmet ne posait pas de problèmes aux cours. "Il semblait fort livré à lui-même. Il était nonchalant."