Les jurés de la cour d'assises de Liège ont entamé lundi matin peu après 11h00 leur délibération au procès de Lucas Pianta et K. (mineur au moment des faits), accusés d'avoir commis un vol avec circonstance aggravante de meurtre sur Jean Driesmans. L'arrêt motivé sur la culpabilité est attendu en fin d'après-midi. Jean Driesmans, un habitant de Saint-Nicolas âgé de 80 ans, avait été frappé à de nombreuses reprises lors d'une attaque commise le 23 février 2016 à son domicile par une bande de cinq jeunes. Ce glacier ambulant avait été tué et dépouillé d'une somme de 1.600 euros, de bijoux et d'un GSM. Lucas Pianta (24 ans) et K. (23 ans) sont les seuls à répondre de ces faits devant la cour d'assises.

Lors des débats, le substitut David Lengrand avait requis des culpabilités meurtre pour faciliter le vol contre Lucas Pianta et K. Le ministère public estime que Lucas Pianta, même s'il n'est pas démontré qu'il a porté des coups, a bien apporté une aide nécessaire à ces violences et a posé des actes concrets qui le rendent coauteur des faits.

Les avocats des deux accusés ont contesté la circonstance aggravante de meurtre pour faciliter le vol.

Le jury doit répondre à un total de 17 questions. La délibération prendra plusieurs heures. L'arrêt motivé sur le verdict de culpabilité est attendu en fin d'après-midi.