C'est la saison du fauchage de champs et autres prairies. C'est aussi la période où naissent des faons qui, pour se protéger des prédateurs, restent tapis dans les hautes herbes... Ils sont ainsi nombreux, chaque année en Wallonie, à être mutilés ou tués par les machines. Pour leur éviter un tel sort, trois personnes ont créé, du côté d'Eghezée, l'ASBL Sauvons Bambi Belgique. Objectif? Intervenir avant le fauchage afin de sauver la vie d'animaux. Comment? En faisant survoler la zone à faucher par un drone muni d'une caméra thermique pouvant détecter la présence d'êtres vivants.

L'ASBL a ainsi constitué une équipe de pilotes de drone bénévoles afin d'intervenir dans des champs et prairies à faucher. Si l'ASBL s'est d'abord fait connaître dans le Luxembourg, elle se dirige désormais vers la province de Liège sachant qu'elle comprend un certain nombre de communes plus rurales. C'est ainsi qu'un contact a été pris avec la commune d'Awans. Celle-ci comportant une proportion non négligeable de terres exploitées, l'échevin en charge du bien-être animal a rapidement été convaincu par le bien-fondé d'un tel partenariat.

"D'autant plus que l'on peut apercevoir de plus en plus de chevreuils manger en bordure de terrains. Cela se voit de plus en plus depuis quelques années et cela est dû à la réinstauration de haies qui se pratique de plus en plus en faveur de la biodiversité", souligne Maurice Baldewyns.

Ce dernier est d'ailleurs d'autant plus convaincu de l'utilité de faire appel à l'ASBL depuis qu'il en a discuté avec un agriculteur exploitant des terres à Awans. "Ayant déjà connu des accidents dans un contexte de fauchage, il trouve qu'il s'agit d'une excellente idée. La commune va adresser un courrier à l'ensemble des agriculteurs du territoire afin d'expliquer les services que propose l'ASBL Sauvons Bambi et les encourager à faire appel à l'équipe", poursuit l'échevin.

Et c'est d'autant plus intéressant pour l'agriculteur, faut-il le souligner, que l'intervention d'un pilote de drone est gratuite... Une fois des animaux repérés, ils sont récupérés et mis à l'abri en attendant d'être remis en liberté une fois le fauchage terminé.

A noter que si l'ASBL se nomme "Sauvons Bambi", le survol d'un drone équipé d'une caméra thermique permet également de localiser d'autres animaux sauvages, comme des levrauts, ou encore des nids d'oiseaux établis au sol...

Si vous êtes agriculteur et que vous souhaitez intervenir en faveur du bien-être animal, vous pouvez contacter Madame Ska au 061/51 01 67 ou via geraldine.ska@libramont.be.