Liège

Himmos met le projet de construction de 600 maisons au frigo


LIEGE  À l’abandon depuis 15 ans, le site de Bavière ne sera pas repeuplé de sitôt.

En effet, le promoteur immobilier anversois Himmos, filiale du groupe belgo-néerlandais Heijmans, vient d’annoncer sa décision de bloquer temporairement le projet immobilier qu’il développe sur le site de l’ancien hôpital.

Selon Himmos , la cause de ce report n’est autre que la crise financière qui fait connaître au secteur immobilier des turbulences importantes. “D’une part, les financements de projets ne sont plus évidents à obtenir car l’actualité économique contraint les banques à renoncer à leurs propositions de crédit d’il y a quelques mois”, explique le promoteur.

“D’autre part, il est clair que les particuliers, les acquéreurs potentiels, hésitent à prendre des décisions cruciales comme l’achat d’un bien immobilier”.

Pour rappel, le projet Bavière, d’un montant global de près de 130 millions d’euros, prévoit la construction de tout un nouveau quartier et près de 600 logements.

Himmos avait gagné en 2006 un concours de projets lancé par la ville, puis racheté le terrain pour près de 6,3 millions d’euros à Tractebel. La société avait obtenu en février dernier un permis d’urbanisme pour la réalisation de la première phase de son projet, soit 180 logements de tous types.

Actuellement, seuls des travaux de plantation d’arbres, terrassement et assainissement du site ont été effectués.

Si tout va bien, si la situation économique reprend quelques couleur, le projet pourrait être relancé vers mars ou avril prochain

© La Dernière Heure 2008