Le député régional hutois Rodrigue Demeuse (Ecolo) vient d'interroger le ministre wallon en charge de la Mobilité Philippe Henry (Ecolo).

Et ce au sujet de l’amélioration du service de bus en région hutoise, principalement du côté de Saint-Léonard, du Camp de Corroy et de Solières.

Des quartiers périphériques de Huy très mal desservis

Et de déplorer qu'à ce jour, il n'existe aucune ligne de bus permettant de relier le centre-ville de Huy au quartier du Camp de Corroy.
Seule la ligne 126a Havelange-Huy permet actuellement de descendre à certaines heures depuis Saint-Léonard vers Huy mais pas d'y remonter...
Pour le député Demeuse, une extension de l'offre entre le centre-ville et cette zone, du moins en matinée et en soirée, serait donc souhaitable.

Quant au village de Solières, il n'est actuellement desservi par aucune ligne de bus alors qu’il compte lui aussi de nombreux utilisateurs potentiels.

Le ministre Henry a souligné que la Ville de Huy n’a jamais fait part de ces difficultés aux autorités en charge de la gestion des transports en commun.

Ce qui est jugé particulièrement incompréhensible alors que la situation est connue depuis de longues années et que les riverains s’en plaignent.

Si la zone de Huy ne fait pas partie des études de redéploiement du Tec à court terme, des améliorations plus ponctuelles restent toutefois envisageables.

Le ministre s'est donc engagé à relayer la demande en question à l’AOT en lui demandant d’analyser la proposition faite par le député.

On apprend par ailleurs qu’un projet de création d’une ligne express de bus entre Huy et Waremme est en cours de réflexion et pourrait voir le jour dès 2021.

De quoi réjouir l'élu Ecolo qui restera attentif à la concrétisation de ce dossier, estimant que la liaison entre Huy et Waremme est un axe structurant.