Alors que les mandats d’arrêts ont été confirmés, une reconstitution est prévue au mois de mai

La chambre du conseil de Liège a confirmé les mandats d’arrêts de Damien Nagy, 28 ans et Michel Den Hondt, un quadragénaire, qui sont soupçonnés d’avoir assassiné Emile Bauwin, un déficient mental d'une soixantaine d'années qui habitait le quartier d’Outremeuse à Liège. 

Le 4 mai 2018, une mare de sang dans laquelle se trouvait un téléphone a été découverte dans un garage à Sclessin. Les enquêteurs ont réalisé des devoirs de téléphonie qui ont permis de remonter la trace de Damien Nagy et de son voisin, Michel Den Hondt, tous deux résidants à Sclessin. Les enquêteurs ont ensuite retrouvé le corps sans vie de Emile Bauwin dans un hangar à Bierset. 

La disparition de l’homme avait été remarquée peu avant la découverte de son corps sans vie. La victime avait été rouée de coups de marteau et de coups de couteau. Damien Nagy avait fait la une de certains médias après avoir réalisé une perte de poids spectaculaire et pour sa ressemblance avec Ian Somerhalder, l’acteur de Vampire diaries. Damien Nagy rejette la faute sur son voisin, Michel Den Hondt. 

Selon lui, c’est ce dernier qui a porté des coups à la victime. La victime aurait toujours été vivante au moment de son transport. Ce serait Michel Den Hondt qui lui aurait ordonné de l’aider à transporter le corps dans ce hangar de Bierset. La victime aurait été achevée d’un coup de marteau. Une version totalement démentie par Michel Den Hondt qui dément toute participation aux faits. 

Michel Den Hondt est le seul à être connu pour des faits de stupéfiants. L’appartement de la victime a été vidé de ses effets puis incendié. Une fausse rumeur prétendait que la victime avait gagné au Lotto. Une reconstitution devait d’abord avoir lieu début mai, mais les avocats seront déjà occupés à la cour d’assises qui traitera de l’assassinat de Valentin. La reconstitution devrait dès lors être réalisée à la fin du mois de mai.