Il a forcé un barrage de gilets jaunes et a failli renverser plusieurs personnes.

On a frôlé le drame, dans la soirée de mercredi aux abords du port pétrolier de Wandre. Excédé par les blocages des gilets jaunes qui l'empêchent de gagner sa vie, un conducteur de camion a forcé un barrage ! Ce faisant, l'homme a failli renverser plusieurs personnes. Personne n'a heureusement été blessé, mais le conducteur a été stoppé par la police. Après avis au magistrat de garde, l'homme a été privé de liberté et devrait être déféré au parquet de Liège dans la journée.

Excepté cet accident, la nuit s'est déroulée dans le calme en région liégeoise. Pourtant en soirée, vers 21 h 40, des personnes porteuses d’un gilet jaune, manifestement sous l’influence de l’alcool, ont fermé le quai Vercourt alors que des filtrages avaient lieu rue Ernest Solvay, à Sclessin.
La police a alors dévié la circulation à hauteur des ronds points situés entre le quai Banning et le quai Timmermans. Vers 22 h 20, deux sections de policiers ont refoulé une trentaine de personnes dans le calme et sans incidents afin de rétablir la circulation sur le quai Vercourt et arrêter les entraves méchantes à la circulation dues à la présence de pneus et barrières au travers de la route. À 23 h tout était de nouveau accessible à la circulation.


Jeudi matin, plus aucun manifestant ne se trouvait à Sclessin et ils ne sont plus qu'une demi-douzaine du côté de Wandre où les choses se déroulent sans encombre.