Le personnel des bureaux de poste desservant le Grand Liège a décidé d'arrêter le travail après l'annonce de la réorganisation des services, indique mardi la CSC. 

"Si les chiffres sont exacts, il y aurait plus de 20 services en moins pour faire le même travail qu'actuellement", déplore Ludovic Moussebois, permanent CSC Transcom.

La grève a débuté hier/lundi à Liège 2. Ce mardi matin, à l'issue d'une assemblée générale, les bureaux de Liège 1 et Liège 3 ont embrayé. Ces trois bureaux seront regroupés dans un même bâtiment d'ici le mois de juin. "La crainte d'un manque de place pour effectuer un travail de qualité est bien réelle. Dans ces conditions, il ne faut pas s'étonner de la tension existante dans ces entités postales", poursuit le représentant du syndicat chrétien.

En raison de ce mouvement, aucun courrier n'est sorti ce mardi de ces bureaux, les syndicats affirmant attendre que la direction les convoque "pour discuter".