Surprise en fin de conseil communal lundi soir. François-Hubert du Fontbaré a annoncé qu’il démissionnait de son poste d’échevin. Entré en politique en 2000, il comptait laisser sa place à la fin de l’année 2022. Mais il a finalement décidé de quitter le collège communal un an plus tôt. "Je ne sais plus donner le meilleur de moi-même dans les conditions de travail actuelles, a-t-il expliqué. J’adore travailler avec les agents de l’administration communale. Mais au sein du collège et de la majorité, je ne trouve plus l’environnement qui me convient pour gérer mon mandat avec toute l’efficacité nécessaire à la fonction. J’ai besoin de confiance, de respect, de solidarité, de communication et de partage." En fait, l’échevin du Fontabaré siégeait déjà comme indépendant. Il faisait partie des élus qui s’étaient déclaré indépendant, lors de la crise au sein de la Commune, mais en restant dans la majorité.

L’échevin démissionnaire se dit ne plus être en phase avec la majorité Entente communale. "Certaines fois, l’ambiance et les propos tenus au conseil communal me chatouillent au mauvais endroit, donnant l’impression d’être en campagne électorale permanente. Et les ambitions personnelles ou partisanes semblent parfois prendre le dessus sur l’intérêt communal."

François-Hubert du Fontbaré, qui était échevin du personnel, évoque aussi la crise politique et sociale qui a touché la Commune de Braives. "Depuis deux ans, il y a eu des moments difficiles, de la souffrance, de la peine et des départs. Mais il y a eu un énorme travail effectué. Et aujourd’hui, une certaine sérénité revient."

Sa démission en tant qu’échevin sera effective dès le prochain conseil communal. Il devrait, pour autant, continuer à siéger autour de la table toujours comme indépendant et au sein de la majorité. C’est ce qu’il a, en tout cas, laissé entendre lors de conseil communal de lundi soir et qu’il vient de nous confirmer ce matin. "Je reste conseiller communal de la majorité. Je reste loyal envers mes partenaires indépendants de la majorité." François Hubert du FontBaré restera donc au conseil communal "comme observateur attentif".