Ce vendredi, en ce jour de la fête du sacrifice pour les musulmans, des abattages réalisés sans étourdissement et donc illégaux ont été découverts dans la rue du Martyr à Bressoux. 

"En ces temps de Covid, le bourgmestre de Liège, Willy Demeyer a voulu éviter des rassemblements de foule lors d’abattages de moutons ", indique Benoit Ferrière pour la police de Liège. 

"Le collège communal a donc décidé de délivrer des autorisations individuelles exceptionnelles aux personnes qui désiraient réaliser un sacrifice de mouton. Ces autorisations étaient toutefois soumises à des conditions, notamment d’étourdir les animaux avant l’abattage." 

Cet habitant de Bressoux n'a pas respecté cette disposition et a décidé d’abattre des moutons sans les étourdir préalablement.Les animaux étaient bien décidés à ne pas se laisser faire. "L’homme avait des moutons dans sa cave et a voulu en abattre un. L’animal ne s’est pas laissé faire. Il a rué et a foncé dans le compteur à gaz de l’habitation ! Le mouton a brisé le compteur et provoqué une fuite de gaz."

Les secours ont dû être appelés et la rue du Martyr et une partie de la rue du Moulin ont dû être fermée pendant l’intervention des pompiers. "Pour l’instant, nous ne savons pas si cette personne détenait une autorisation, elle n’était de toutes façons pas autorisée à tuer l’animal sans l’étourdir. La région Wallonne et l’AFSCA sont descendues sur place pour effectuer des contrôles. D’autres contrôles ont lieu en ce moment même sur le terrain à d’autres endroits."

De son côté, le propriétaire assure avoir reçu l'autorisation de l'Afsca.