C'est une bagarre impliquant une dizaine de personnes qui, mercredi en fin d’après-midi a nécessité l’intervention de la police de Liège.

Quelques minutes plus tôt, un témoin de la scène avait appelé les forces de l’ordre expliquant que plusieurs de ses voisins en étaient venus aux mains avec trois passants qu’ils suspectaient de vols.

En fait, la veille, plusieurs voitures de la rue avaient été fracturées et plusieurs objets avaient été dérobés.

Du coup, le lendemain, à la vue des passants d’origine étrangère et qui semblaient rôder près de chez eux, le rapprochement a été très (trop) vite fait. Quelques habitants sont sortis, bientôt rejoints par d’autres… Le ton est monté et la bagarre a éclaté.

À l’arrivée de la police, une dizaine de personnes semblaient ainsi très énervées… Deux riverains et un passant ont été isolés pour être entendus…

Comme il n’existait pas la moindre preuve de la culpabilité des passants pour les faits de la veille et que les coups portés n’ont pas occasionné d’incapacité de travail, aucune privation de liberté n’a été décidée par le magistrat de garde.

L’affaire n’en restera toutefois pas là, plusieurs PV ayant été dressés.