Fin de semaine dernière, en raison des fortes pluies associées à la fonte des neiges, le niveau des cours d’eau en province de Liège est très vite monté. Si bien que la phase d’alerte de crue a été activée pour l’Ourthe, la Vesdre, l’Amblève et leurs affluents.

Sur l’Ourthe inférieure (Chaudfontaine, Comblain-au-Pont, Esneux, Sprimont), la situation était particulièrement problématique du côté d’Esneux où la phase d’urgence communale a été déclenchée, vendredi en fin de journée, à la suite des débordements du côté de Méry et Hony. Le camping du domaine du Pont de Méry était sous eau et des caves d’habitations ont été inondées.

Séjour temporaire

La décision a été prise d’évacuer le domaine du Pont de Méry. Après avoir été accueillis à la salle communale de Méry pour y passer la nuit, sachant que la situation était appelée à perdurer tout au long du week-end, les habitants ont été transférés vers le complexe sportif d’Esneux afin de leur assurer un meilleur confort. Ils ont ainsi pu disposer de douches et sanitaires. Pour les mêmes raisons, les personnes qui disposent d’une caravane tractable ont été autorisées, de manière exceptionnelle, à séjourner sur le parking.

Sur base des prévisions, le niveau de l’Ourthe tendait à se stabiliser mais n’était pas censé baisser grandement avant la fin du week-end… Dimanche matin, sur le site Internet de la Direction générale opérationnelle de la Mobilité et des Voies hydrauliques, seule l’Ourthe inférieure était encore en rouge, soit en alerte de crue tandis que l’Ourthe moyenne, la Vesdre, l’Amblève et leurs affluents étaient passés au jaune, soit en pré-alerte de crue.

Dimanche en fin de journée, l’Ourthe inférieure était également passée au jaune et on précisait que les débits étaient orientés à la baisse. Une tendance qui devait se poursuivre au cours des heures suivantes.