Liège Le conseil communal de Blegny a marqué son accord jeudi soir.

Propriétaire de la caserne de Saive, la commune de Blegny avait annoncé le mois dernier la vente à la Province de Liège d’un des bâtiments qui compose l’ancien complexe militaire, à savoir le bloc D, pour un montant de 1 million d’euros. Et la rénovation urbaine du site ne va pas s’arrêter là.

En effet, ce jeudi, le conseil communal a marqué son accord pour la vente de deux parcelles supplémentaires de l’ancienne caserne de Saive. Les racheteurs sont cette fois-ci des sociétés privées.

La première parcelle concernée s’étend 14.443 m² et est située du côté de la rue Cahorday. Le montant de la vente s’élève à 1.169.883 euros, soit 81 euros du m². Le projet présenté par l’acheteur est d’y construire 54 nouveaux logements. Une demande de permis devrait prochainement suivre.

La seconde parcelle qui va être revendue est plus grande que la précédente : 18.260,00 m². Elle est située à proximité de la rue Nifiet. La vente s’effectuera pour un montant de 913.000 euros, soit 50 euros du m². Le projet est également d’y implanter des logements.

"Nous maintenons notre cap dans ce dossier, souligne Arnaud Garsou, échevin PS, ces 2 millions d’euros qui seront perçus grâce à la vente de ces deux parcelles viendront s’inscrire le plan de remboursement de la majorité socialiste dans le dossier de la Caserne de Saive". Pour rappel, la commune de Blegny avait racheté de l’entièreté des 48 hectares de la caserne pour 13,5 millions d’euros en 2014.

Enfin, le conseil communal de la localité a également approuvé, dans le cadre du plan d’investissement communal 2019-2021 et des sommes allouées par le Fonds Régional pour les Investissements Communaux (FRIC), la rénovation de trois rues : la Voie de la Hayette, la rue Julien Ghuysen et la rue Campagne de la Xhavée.

Lucien Demoulin