La chambre du conseil de Liège a décidé de prononcer un non-lieu pour Geoffrey Battelo, comme l’avait requis le parquet dans le cadre du décès de sa compagne, Céline Lechanteur, 29 ans, qui avait participé à l’émission The Voice.

Pour rappel, le 28 mai 2019, le corps sans vie de la jeune maman a été retrouvé à son domicile par ses parents et la maman de son compagnon. La jeune femme était pendue. Céline Lechanteur qui venait d’être maman quelques mois plus tôt n’avait pas laissé de lettre d’adieu. Les proches de la jeune femme ne croient pas du tout à la thèse du suicide. Ils estiment que son compagnon, qui n’était pourtant pas sur place au moment des faits, est responsable de sa mort. Une enquête a débuté. Un médecin légiste a été mandaté. Lors de l’autopsie, ce dernier n’a relevé aucune intervention d’un tiers dans le décès de Céline. Mais les parents de la jeune femme n’y croient toujours pas. Ils ont créé un groupe Facebook pour soutenir cette thèse. Plusieurs membres de la famille ont eu des mots durs envers Geoffrey Battelo. Le créateur dudit groupe y lance d’ailleurs un appel à témoin pour entamer sa propre enquête en ce sens.

Le 1er juin 2019, l’inhumation de la jeune femme a été arrêtée en pleine cérémonie pour permettre un nouvel examen de sa dépouille. La famille de la jeune femme s’est constituée partie civile. La chambre du conseil a, tout comme le parquet, estimé qu’il n’y avait pas de charges à l’encontre de l’homme qui se trouvait en caserne au moment du décès. La famille pourrait faire appel de cette décision.