Liège Le bourgmestre confirme que l'étude va être lancée
C'est un projet dont on parle, à Liège, depuis plusieurs années déjà mais, aujourd'hui, la mise en zone 30km/h du centre se précise. En effet, alors que les manifestations pour le climat et les projets pour une mobilité plus durable se multiplient, la mise en zone 30km/h du centre-ville apparaît comme une solution "utile". Ce lundi soir, en réponse à une interpellation de la conseillère CDH Carine Clotuche, Willy Demeyer, bourgmestre, a notamment confirmé que "la mise en zone 30km/h sera très prochainement mise à l'étude". Notamment...
"Dans une interview du 13 avril dernier, Monsieur l'échevin de la moblité confirme que Liège est la troisième ville la plus encombrée de Belgique, ce qui vous le savez, a des conséquences sur la qualité de l'air que nous respirons", a constaté Carine Clotuche. Dans cette même interview précise l'élue CDH, l'échevin évoque l'intermodalité qui doit résoudre la mobilité de la ville. "Mais cela restera cependant un voeu pieux tant que les automobilistes ne seront pas contraints d'utiliser les transports en commun ou les modes doux", constate encore Carine Clotuche qui interroge dès lors : "en attendant le tram, pourquoi ne pas créer une large zone semi-piétonnier dans le centre où seuls les riverains et les véhicules autorisés pourraient entrer en voiture ? Pourquoi ne pas placer le centre en zone basse émission ? Et qu'est devenue la promesse électorale de placer le centre en zone 30 pour réduire la pollution de l'air ?".
Dans leur réponse commune, Willy Demeyer et Gilles Foret, échevin de la Mobilité, ont donc confirmé que les trois objectifs évoqués, "sont toujours d'actualité : l'élargissement de la zone piétonnier, l'instauration d'une zone de basse émission et d'une zone 30 dans le centre seront très bientôt à l'étude". Le sujet devrait en effet être abordé en commission.
Les questions qui se posent sont bien sûr comment mettre en place ces zones et, surtout, quelles zones placer en piétonnier ou en zone 30 ?