À Chaudfontaine, la voie de Liège et l’avenue Albert 1er sont identifiées comme des voiries du réseau collecteur qui relient divers quartiers et où aboutissent notamment de nombreuses dessertes locales. Elles accueillent des pôles d’attractivité proches tels qu’une maison de repos, un club de danse, le club de hockey…

De façon générale, cette portion de voirie est fortement dégradée et il est nécessaire de programmer sa modernisation par phase, vu l’ampleur budgétaire des travaux à entreprendre.

Pour la commune, cette modernisation constitue l’occasion de repenser la configuration de cette voirie car il subsiste actuellement diverses problématiques liées au stationnement sur les accotements, au déplacement non sécurisé des piétons et des cyclistes, à la sécurité routière (vitesse) et au charroi de transit.

Un bureau d’études spécialisé a été mandaté par la Commune pour examiner divers scénarios d’aménagement.

Ceux-ci qui sont présentés aux citoyens au travers d’un questionnaire en ligne à l’adresse "jeparticipe.chaudfontaine.be".

"Nous comptons sur les riverains et utilisateurs de cet axe pour enrichir les réflexions menées. Les riverains directs recevront un flyer explicatif dans leur boîte aux lettres et une campagne de communication en ligne et dans les antennes communales est prévue. Des questionnaires papiers sont disponibles à la maison communale à Embourg", explique-t-on à la commune.

Un site particulier

Depuis septembre 2020, la Commune de Chaudfontaine possède sa plateforme de participation citoyenne en ligne. Depuis ce site, les Calidifontains peuvent répondre directement à des enquêtes et sondages venus de la commune et exprimer préférences ou priorités, tout en se familiarisant avec le fonctionnement de l’administration, son calendrier, son budget… et d’ainsi mieux en comprendre les rouages !

Bientôt, les Calidifontains pourront y découvrir comment prendre part au budget participatif 2021.