C’est en septembre 2020 que l’échevinat de la Culture et du Tourisme de Liège lançait l’opération des Chèques culture. L’objectif était de rendre la culture accessible à tous et ce, dès le plus jeune âge… une nécessité d’autant plus importante que la crise a largement fait souffrir les différents acteurs culturels. Aujourd’hui, de nouveaux partenaires sont annoncés.

Concrètement, cette opération, qui dispose d’un budget de 20 000 euros, se concentre sur le fait que "les jeunes issus des familles les plus modestes puissent bénéficier d’un chèque d’une valeur de 100 euros, valorisable en cours, stages ou spectacles auprès de l’Académie Grétry, de l’Opéra Royal de Wallonie, de l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège, du Théâtre de Liège ou encore au sein des centres culturels liégeois", rappelle-t-on à l’échevinat de la Culture de Liège.

Puisque l’opération a rencontré un vif succès, il s’agit donc aujourd’hui de l’élargir, en accueillant de nouveaux partenaires. Le nouveau catalogue des offres pour l’année 2021 contient désormais des stages et des ateliers de théâtre organisés par la Courte Échelle ou le Théâtre Universitaire Royal de Liège. "Enfants et adolescents y apprendront des techniques théâtrales adaptées à leur âge".

On précise encore à l’échevinat de la Culture que la Cité Miroir propose deux expositions permanentes : Plus jamais ça ! et En lutte. Histoires d’émancipation, ainsi que deux expositions temporaires : Alberto Giacometti - l’Humanité absolue et Illusions. Les jeunes bénéficiaires de chèques culture pourront également participer à des cours de danse urbaine breakdance organisés par l’ASBL Liège City Breakers.