Le charbonnage du Hasard situé à Cheratte ne tombera pas avant 2016

Les riverains du site n’ont plus que quelques mois à attendre… quelques mois de plus que prévu du moins. Le site du charbonnage de Cheratte, à l’abandon depuis plus de 30 ans (quasi 40 !) sera démoli, c’est une certitude depuis que les subsides nécessaires ont été débloqués par la Région wallonne en 2012.

Dans une première version optimiste, on parlait de mettre le site à terre fin 2014; le tir a rapidement été corrigé pour évoquer un chantier à la mi-2015 mais des lenteurs administratives ont finalement reporté le dossier à octobre 2015… il n’en sera pourtant rien.

La Spi, intercommunale à la manœuvre dans ce dossier, nous a en effet confirmés qu’il faudrait attendre 2016 pour voir le charbonnage tomber. Les raisons sont identiques à celles évoquées en début d’année, "des retards administratifs". Point de souci technique donc, simplement un dossier qui n’est pas en haut de la pile.

Techniquement parlant, l’accord sur les subsides n’est pas encore acquis… Rassurons toutefois les habitants de Cheratte, les montants nécessaires sont bien assurés; un montant de 2 millions d’euros est garanti pour la démolition du site ainsi que pour l’expropriation qui a, quant à elle, déjà été réalisée (150.000 € contestés par les anciens propriétaires).

Sur le site, la lampisterie et la tour néogothique doivent être conservées et être intégrées dans un nouveau projet proposant une diversité de fonctions comme des logements, du commerce et de petites entreprises.

Préalablement au chantier, les riverains qui résident à moins de 100 mètres du charbonnage seront contactés afin qu’une expertise de leur habitation soit réalisée. Le chantier risque en effet d’être relativement conséquent et, vu la proximité des habitations, des mesures de sécurité seront mises en place.

M.B.