La victime avait été condamnée aux assises pour meurtres.

Chloé Stevenin, 22 ans, doit répondre d’avoir provoqué la mort de Thierry Vanderveck, 41 ans, à Herstal, le 10 décembre 2017. Le couple menait une relation chaotique. "Plusieurs témoins ont déclaré que Thierry Vanderveck s’était déjà montré violent", explique Me Reynders qui assure la défense de la jeune femme aux côtés de Me Simonis.

Le jour des faits, les deux protagonistes avaient bu et Thierry Vanderveck avait consommé des stupéfiants. Une altercation a débuté à l’étage de la maison située dans l’impasse Nadet. "Il l’a attrapée par les cheveux et l’a saisie à la gorge. Elle a pris ce qu’elle a trouvé, c’est-à-dire un couteau. Elle ne lui a porté qu’un seul coup, qui a touché le cœur."

Chloé Stevenin a été arrêtée. Elle n’a été libérée qu’en mai dernier. " Elle a vraiment eu une vie à la Zola", poursuit son conseil. "C’est une pauvre fille qui est totalement inconnue des services de police ou encore de la justice, contrairement à Thierry Vanderveck. Il a tout de même été condamné en cour d’assises."

En effet, l’homme a été condamné pour deux meurtres commis en juillet 2000 et en novembre 2004.

"Ce n’est tout de même pas courant", termine l’avocat.

Le parquet a demandé la correctionnalisation et un renvoi devant le tribunal pour meurtre avec excuse de provocation.

Les parties civiles qui représentent les proches de la victime réclament de leur côté un renvoi devant les assises pour meurtre.