Le message en a alerté plus d’un… mais aucun cas de coronavirus n’a été détecté.

C’est une procédure qui n’est pas nouvelle mais, dans le contexte sanitaire actuel, entendons avec la crainte d’une propagation du coronavirus, l’annonce du CHU sur les réseaux a indéniablement fait peur à plus d’un Liégeois.

Ce lundi en cours de journée en effet, c’est via son "compte" Facebook que le CHU de Liège a diffusé le message suivant : "Si vous présentez les symptômes de la grippe, annoncez-le dès l’accueil de nos hôpitaux : un masque vous sera remis"

On parle donc bien de grippe et, pour ceux qui l’ignorent, le masque est une précaution qui n’est pas seulement prise cette année, comme nous le confirme le docteur Christelle Meuris, infectiologue au CHU de Liège…

"Ces masques sont en effet une précaution mise en place dès que l’épidémie de grippe est déclarée", confirme l’infectiologue, ce qui est le cas depuis deux à trois semaines déjà. "L’objectif est que l’hôpital ne soit pas un élément propagateur de virus, que ce soit aux urgences mais aussi dans les consultations classiques car certaines personnes ayant des rendez-vous fixés en profitent pour évoquer leurs symptômes grippaux". Aujourd’hui toutefois, on avoue au CHU de Liège que le message est répété avec une certaine insistance, "car le coronavirus se transmet de la même manière". La vigilance est en effet de mise, d’autant que, l’infectiologue le rappelle également, les symptômes sont identiques à ceux de la grippe, soit de la fièvre, une rhinite, des maux de tête, des courbatures…

Ce lundi, on précisait également au CHU de Liège qu’aucun cas de coronavirus n’avait été déclaré et que, le cas échéant, une procédure existait. "Tous les hôpitaux restent vigilants bien sûr". D’autant que, épidémie de grippe oblige, "l’hôpital du CHU est déjà plein à craquer".

Pas de panique donc si vous voyez des patients avec un masque au CHU ou ailleurs et, en cas d’état grippal… n’oubliez pas de demander le vôtre à l’accueil.