Grosse mauvaise surprise, ce vendredi matin, pour les personnes se déplaçant en bus, à commencer par des écoliers et étudiants... Ils furent nombreux, en effet, à avoir constaté qu'aucun bus ne se présentait à leur arrêt... En cause? Une grève inattendue au départ du dépôt du TEC de Jemeppe.

Les nombreux commentaires et questionnements ayant très vite circulé sur les réseaux sociaux ont été confirmés par le TEC sur son site Internet. A la suite "d'un mouvement d'humeur non préavisé, aucune ligne ne circule ce vendredi 3 décembre", peut-on y lire.

Il semblerait qu'il s'agisse d'un mouvement des mécaniciens.

Les lignes 2, 3, 9, 15, 27, 32, 40, 41, 42, 45, 46, 47, 49, 53, 56, 82, 85, 87, 91, 122, 156 et 285 sont ainsi à l'arrêt. Des perturbations sont, par contre, observées au niveau des lignes 22, 23, 48, 58, 61, 81, 94, 145 et 146. Le TEC signale que les services dépendant d'autres dépôts circulent bien sur ces lignes.

Tout en présentant ses excuses à la clientèle pour ces désagréments, la direction du TEC Liège-Verviers invite les usagers à prendre d'autres dispositions. Le réseau liégeois pourrait, en effet, être perturbé toute la journée...

Le TEC ajoute qu'une attestation au format PDF est disponible sur le site Internet et qu'il est également possible, pour les abonnés, d'y solliciter un remboursement via le formulaire ad hoc.