Une première Université d’été pour le climat sera organisée à Liège.

Cela fait désormais plusieurs mois que l’ASBL Actes (Agir pour le climat et la transition écologique et solidaire) a été mise sur pied en terres liégeoises. À la manœuvre de cette initiative originale et ambitieuse : son fondateur et président Philippe Gilson, lequel s’est entouré d’une série de personnalités bénévoles.

Il n’est point question en l’espèce de représentants politiques ni de simples citoyens mais bien d’experts engagés en la matière. Face à un constat peu réjouissant, ces derniers entendent en quelque sorte passer des idées et des paroles aux actes les plus concrets.

"On peut parler d’emballement climatique, la température à la surface de la Terre ayant déjà augmenté de 1,1°, ce qui représente une menace existentielle pour l’humanité", rappelle Philippe Gilson. Et celui-ci d’évoquer non seulement les conséquences environnementales mais aussi sociales de cet état de fait, les deux aspects étant liés.

C’est ainsi que l’ASBL qu’il représente déclare "l’état d’urgence climatique, environnementale et sociale". Dénonçant par ailleurs "le modèle ultralibéral et l’inaction politique", Actes entend donc agir en la matière. Et ce en conviant la jeune génération à participer à une Université d’été.

Laquelle, destinée à être dupliquée et à essaimer dans d’autres contrées, constituera une première belge et même mondiale. Comme expliqué ce jeudi par ses initiateurs, il s’agit par là même de proposer aux participants "une formation de qualité et un accompagnement professionnel". Et ce de manière à leur permettre de lancer "des projets concrets et ambitieux".

Le but avoué étant de "réduire les émissions de gaz à effet de serre, la Belgique étant plutôt un mauvais élève avec 10 tonnes de CO2 par an et par habitant, les dégradations de l’environnement et les inégalités sociales". Le public cible est constitué de jeunes adultes âgés entre 20 et 35 ans.

"Des projets concrets et ambitieux"

"L’idée est qu’ils puissent passer de la protestation à l’action", souligne le président de l’ASBL organisatrice. Les inscriptions ouvertes à tous se font jusqu’au 15 avril via le site web www.climactes.org. L’événement se tiendra quant à lui du 4 au 19 juillet sur le campus du Sart Tilman. Il se scindera en deux semaines de formation intensive faites de 18 cours, 12 tables rondes et 6 ateliers ainsi que d’une phase d’accélération des projets. Lesquels, débouchant sur la création d’une ASBL ou d’une coopérative, concerneront dix thématiques prédéfinies (énergie, logement, mobilité, alimentation…).

À noter que la cérémonie d’ouverture est prévue le samedi 4 juillet prochain et que la conférence inaugurale sera donnée par Olivier De Schutter, professeur à l’UCLouvain, ancien rapporteur spécial de l’ONU et partisan d’une "théorie de la transition".Bruno Boutsen