Elle regrette de ne recevoir aucune information du gouvernement fédéral

Au lendemain du Conseil national de sécurité, la Ville de Huy dit - au travers d'un communiqué - regretter de ne pas avoir des précisions quant à la tenue des foires et fêtes foraines.

La Ville précise pourtant avoir bien pris connaissance des mesures d’assouplissement relatives aux rassemblements et événements festifs ou récréatifs. Cependant, alors que le territoire local compte de nombreux forains et que de nombreuses fêtes foraines s'y déroulent, dont la foire du 15 août, qui rassemble chaque année plus de 100 métiers forains, la Ville regrette de rester sans information.

Elle déplore que le secteur forain "soit de la sorte oublié. Les forains sont, en effet, à l’arrêt depuis le début de la crise. Certains ont d’ailleurs fait part de leur désarroi à l’autorité communale".

Alors que la reprise est de mise pour de nombreux secteurs y compris récréatifs, la Ville dit vouloir "des informations claires afin de pouvoir organiser la foire du 15 août en prenant toutes les précautions qui seront de mises. La Ville est prête à adapter la foire en fonction des informations qu’elle s’impatiente d’obtenir du Fédéral".

Cependant, il est évident pour la Ville que l’aspect populaire de la fête du 15 août "au vu des jauges de population tolérées ne pourra avoir lieu".