La liste du bourgmestre conserve 10 sièges
Pas de grand bouleversement à Sprimont où le bourgmestre Luc Delvaux menait, pour la première fois, la liste libérale. En 2012 en effet, c'est Claude Ancion qui avait une nouvelle fois emmené les libéraux à la victoire mais ce dernier avait laissé la place à son dauphin, en cours de législature. Résultat ce dimanche soir, Luc Delvaux a confirmé, la "Liste du bourgmestre" conservant ses 10 sièges. Et malgré de nombreux changements dans la dénomination des listes, c'est finalement un relatif statu quo qui est observé à Sprimont même si les socialistes de Philippe Leerschool, réunis sous la bannière e-PS, partenaires de majorité, perdent deux sièges. Ils sont, comme partout, sanctionnés. La majorité reste possible puisque les libéraux et les socialistes conservent 15 sièges sur 23. MCS Citoyen, mené par Olivier Rouxhet, obtient 5 sièges tandis que le CDH en décroche 3.