En conséquence, les visites sont suspendues et deux sections de la maison d'arrêt sont en isolement médical. Les extractions des prisonniers vers l'extérieur ont également dû être limitées, ce qui devrait avoir un impact sur les audiences dans les tribunaux liégeois.

Aucun nouveau détenu n'est par ailleurs autorisé dans la prison, les transferts entrants ont tous été suspendus, ajoute l'administration pénitentiaire.

"Sur base d'une évaluation quotidienne de la situation, les mesures seront adaptées le cas échéant", conclut la direction générale des établissements pénitentiaires.