D’importantes perturbations sont à prévoir au niveau du système d’alimentation en eau, en région verviétoise, dans la nuit du samedi 10 au dimanche 11 octobre ainsi que dans la nuit du samedi 24 au dimanche 25 octobre. En cause ? La Société wallonne des eaux (SWDE) doit intervenir sur le parcours d’une importante canalisation en provenance des barrages d’Eupen et de la Gileppe. "Ces travaux sont indispensables pour éviter, dans le futur, la survenance d’incidents sur cet important maillon, installé dans les années 60’, qui joue un rôle stratégique dans l’alimentation en eau de la Province de Liège. C’est dans ce but que 4 imposantes vannes, réparties sur le parcours de l’adduction de la SWDE, seront remplacées et opérationnelles pour les 50 prochaines années", précise-t-on à la SWDE.

On l’a compris, ces travaux nécessitent la coupure de la circulation d’eau… mais la SWDE a donc fait le choix de réaliser ceux-ci en automne, de nuit, avec une remise en service le dimanche, afin de réduire au maximum l’impact de ces coupures d’eau.

En pratique, plusieurs communes situées entre Verviers et Liège et alimentée par cette adduction (à raison de 19 000 m3 par jour) connaîtront de fortes perturbations comme une baisse de pression ou une coupure ; il s’agit des communes de Verviers, Dison, Herve, Pepinster, Olne et Soumagne. À noter que la liste des rues concernées est disponible sur le site www.swde.be.

Ce chantier aura par ailleurs des conséquences sur les communes de Beyne-Heusay (Queue du Bois), Blegny (Barchon, Mortier), Esneux, Flémalle (Ivoz-Ramet), Fléron (Magnée, Romsée, Retinne), Liège (Angleur) et Seraing (Boncelles). En effet, durant les travaux, la Cile utilisera un approvisionnement en secours au départ de ses captages de Néblon.

Bien que des distributions d’eau sont prévues si la coupure doit se prolonger le dimanche, il est recommandé aux habitants des communes concernées de modérer leur consommation.