Rudi Creeten, le Préfet des Etudes de l’ Athénée Léonie de Waha, l’a confirmé à nos confrères de RTC Liège ce vendredi en fin de journée : le pouvoir organisateur de son école, à savoir la Ville de Liège, a pris la décision, suite aux nouvelles mesures annoncées par les gouvernements fédéral et régional, d’organiser des cours à distance, et ce, dès ce lundi 26 octobre.

L’impact est relativement important pour l’enseignement secondaire à Liège. Concrètement en effet, ce sont donc tous les élèves de 5e et 6e secondaires, soit le troisième degré, qui sont concernés… du moins ceux qui dépendent de la Ville comme pouvoir organisateur (Enseignement Communal Liégeois).

On dénombre au total six écoles qui ont la Ville de Liège comme Pouvoir organisateur, à savoir l’Athénée Léonie de Waha, l’Athénée Maurice Destenay, CES Léonard Defrance (Beaux-Arts, horticulture…), CES Léon Mignon (Armurerie, Fine mécanique, Icadi, Ictia), l’école d’Hôtellerie et de Tourisme de la Ville de Liège ainsi que l’école de Coiffure et de Bioesthétique des Pitteurs.

"Cette décision s’inscrit notamment dans la logique de ce que le ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles Pierre-Yves Jeholet a annoncé", nous précise-t-on à la Ville de Liège ce vendredi soir, "à savoir que "tous les cours en présence physique sont suspendus dans l’enseignement supérieur".

Nombreuses absences enregistrées

Cette décision ferait aussi suite à un nombre conséquent d’élèves mis en quarantaine, tout comme c’est le cas pour plusieurs professeurs.

Cette mesure prendra effet dès ce lundi 26 octobre et durera jusqu’au vendredi 30 octobre, au moins. Les élèves recevront des travaux à réaliser à leur domicile via une plateforme numérique spécifiquement mise en place.

Précisons encore que cette mesure est prise à l’aube des vacances de la Toussaint…