Avant les tragiques inondations de juillet, la Croix-Rouge de Belgique pouvait déjà compter sur l’aide de terrain d’une vingtaine de Maisons Croix-Rouge en province de Liège.

Aujourd’hui, le plan d’action à 8 mois, défini depuis juillet grâce aux dons reçus, arrive à son terme et les Maisons Croix-Rouge s’apprêtent à prendre le relais des points d’accueil Croix-Rouge, ces antennes d’urgence qui étaient installées dans les communes sinistrées. Ces 19 points d’accueil vont pour la plupart tous fermer leurs portes d’ici à la fin du mois.

Ces points d’accueil proposaient une aide alimentaire et matérielle (total de 1,4 million de repas servis), mais également un accompagnement social et administratif.

Les distributions alimentaires d’urgence à large échelle prennent fin, toutefois ces aides ne s’arrêtent pas : elles sont déplacées et prennent une forme différente.

Tous les résidents sinistrés ont été informés depuis plusieurs semaines. Les personnes les plus vulnérables ont été identifiées et sont réorientées vers des aides spécifiques. Il s’agit notamment des centaines de personnes âgées, isolées, ou qui ont des difficultés à se déplacer et dont les repas étaient livrés à domicile lors de maraudes quotidiennes.

La cellule de crise inondations passe ainsi le relais à différentes Maisons Croix-Rouge :

Esneux-Neupré : déjà bien présente pour les personnes sinistrées depuis l’été, La Maison de la Croix-Rouge intensifie ses activités et recherche un nouveau local pour élargir son aide : distribution de colis alimentaires aux personnes en situation de précarité, ouverture d’une vestiboutique, permanence accueil café pour soutenir le lien social et le partage d’information. Les containers douches resteront en place jusqu’au 30 avril.

Chaudfontaine : les deux locaux de la Maison Croix-Rouge ont été sinistrés. Le local de Vaux-sous -Chèvremont a pu rouvrir en mars, avec notamment une vestiboutique et une épicerie sociale où les personnes à faible revenus font leurs courses à 50 % du prix d’achat. La Maison Croix-Rouge va également organiser des permanences d’accueil, moments de rencontre, de convivialité et d’écoute. La commune poursuivra la distribution de repas chauds le midi jusqu’au 18 avril grâce à une nouvelle enveloppe de subsides de la Croix-Rouge. Les points d’accueil de l’Eglise (Vaux-sous-Chêvremont) et Sourc’Orama resteront accessibles jusqu’à cette date.

Angleur : la Maison Croix-Rouge est déjà active avec, entre autres un accueil sans-abri. Une nouvelle antenne permanente de la Croix-Rouge sera créée à Angleur-Chênée et proposera un lieu d’accueil et des colis alimentaires (en collaboration avec la Maison de la Laïcité). La Croix-Rouge de Liège recherche actuellement un local pour cette nouvelle implantation.

Limbourg : les containers points d’accueil resteront présents au moins jusque fin juin et certaines activités et permanences y seront maintenues à l’initiative de la commune. L’aide alimentaire si nécessaire est assurée par le CPAS.

Pepinster : une nouvelle Maison Croix-Rouge va être développée à Pepinster pour répondre aux besoins identifiés sur la commune. Dans l’attente de trouver un local pour cette nouvelle entité, le container actuel reste en place, place Picqueray et accueillera les personnes qui auraient besoin d’aide.

• Trooz : la Maison Croix-Rouge a vu son local de Trooz inondé. Elle a néanmoins été fort active depuis le début et le restera, avec un point d’accueil, de lien social et de distribution alimentaire mobile, qui passera toutes les 2 semaines dans 4 entités de la commune : Fraipont-Cité, Nessonvaux, Prayon et La Brouck. Les points d’accueil de La Brouck resteront ouverts jusqu’au 30 juin, ainsi que les douches.

• Verviers : la Maison Croix-Rouge déjà très active au centre de la ville reste le point de contact privilégié. Elle dispose d’une vestiboutique et d’un magasin d’hygiène, assure des distributions de couvertures et vêtements chauds en hiver, propose un bar à soupe et un accueil café toute l’année. Elle va intensifier sa présence via une antenne dans un local à Ensival, et une présence mobile dans toutes les zones sinistrées de la ville. Les containers douches restent présents à Ensival.