La nuit de samedi à dimanche, la police est intervenue sur le site de l’ancien sanatorium du Basil, à Borgoumont sur la commune de Stoumont, où une soirée de type rave party était organisée. Visiblement, une centaine de véhicules se trouvaient sur le site où un anniversaire se déroulait.

Vers 3 h du matin, les policiers sont intervenus une première fois pour demander aux fêtards de quitter les lieux en emportant avec eux leurs déchets. Les protagonistes ont indiqué aux forces de l’ordre qu’ils avaient l’intention de faire la fête à proximité du sanatorium à l’abandon, jusqu’à 9 heures du matin.

Vers 9 h, les individus avaient quitté les lieux et emporté leurs déchets. Les policiers ont identifié certaines personnes et ont repris les numéros de plaques d’immatriculation de plusieurs véhicules. Les fêtards venaient de divers pays, parmi eux, des Belges, mais également des Néerlandais.

Le site désaffecté de l’ancien sanatorium représente un problème pour la commune. Didier Gilkinet, bourgmestre de Stoumont indique, « il s’agit d’une propriété privée qui appartient au CHR de Verviers. L’établissement est vide depuis fin 2013 et il attire beaucoup de personnes notamment les amateurs d’urbex. Nous avons déjà contacté les propriétaires pour leur faire part du problème et du risque que représente ce bâtiment abandonné pour les personnes qui s’y baladent. Il n’est d’ailleurs pas rare que la police soit appelée à intervenir sur place ». Il ajoute, « le bâtiment est sur le point d’être vendu. Un compromis de vente a été signé et une demande de permis d’urbanisme devrait être faite incessamment sous peu. Le projet prévoit l’aménagement d’un appart-hôtel à vocation touristique, comprenant 102 chambres ».

Notons que le caractère unique de ce bâtiment qui date de 1903 devrait être conservé.